2013 «  »

2012 « Catastrophique … »

Nous vous vantons depuis une dizaine d'années la qualité de nos récoltes et vous avez pu le constater en appréciant nos vins. La récolte 2012, dont nous venons d'achever la cueillette, sera dans la lignée des années 2009, 2010 et 2011, très bonne qualitativement.

Cette récolte 2012 est catastrophique quantitativement. Les chiffres causeront au moment des déclarations de récolte. Suivant les secteurs, cette récolte sera de 50 à 70% déficitaire. Les centres de gestion prévoient que 300 à 500 exploitations de notre région cesseront leur activité en 2013.

« Diriger c'est prévoir ... » 

Nous réclamons la possibilité de stocker, les bonnes années, une réserve qualitative 'Comme les Champenois'. Nos décideurs n'ont jamais réussi à faire accepter cette solution pour faire face aux années comme 2012. Certainement qu'ils n'ont jamais lu La Fontaine 'La cigale et la fourmi'. Les vignerons ne vont pas siffler en 2013.
Nos responsables suggèrent d'augmenter le prix de la bouteille de 10 à 15€. Le contexte de crise économique permet-il cette augmentation ? 
Nous pensons que notre fidèle clientèle serait choquée et détournée si nous adoptions de tels conseils. Comme vous pouvez le constater, nous allons rester très raisonnable sur les prix.

2011 « Bel amalgame … »

L'année 2011, encore une année avec des températures et un ensoleillement exceptionnels. La récolte a débutée fin août, sous une chaleur torride.
Cependant, le millésime 2011, ne ressemble pas aux précédents. Il est un mélange de 2009 (corsé et tannique) et de 2010 (fruité et gouleyant). L'acidité de forte teneur en fera un vin de bonne garde. A conserver entre 8 et 10 ans, il en sera que meilleur.

2010 « Si boire était un péché, Dieu n'aurait pas fait le vin aussi bon … »

Si le millésime 2009 était très capiteux et très corsé, celui de 2010 retrouve son caractère fruité, goulayant, très agréable à consommer. 

Nouveauté
Notre cépage Gamay permet, après une courte fermentation, l'élaboration d'un rosé d'été désaltérant frais, en bonne harmonie avec les barbecues.

2009 « Millésime admirable … »

Pour nous, vignerons, ce début du XXI e siècle est exceptionnel concernant la qualité de nos vins. Réchauffement de la planète … ou autre, nous souhaitons ne pas dérégler le thermostat.

En années déficitaires, la 'Chaptalisation' nous permet de réajuster le degré alcoolique de nos vins. Apport en saccharose (sucre de betteraves ou sucre de canne) au lieu du glucose naturel de raisin. Cette pratique très réglementée existe depuis le début du dernier siècle.

Le récolte 2009 n'a subit aucun apport en saccharose 'Le soleil a fait le travail'.
Les plus anciens vignerons n'ont jamais connu une récolte aussi exceptionnelle.

Chargement…